logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

Fin de la Coy15 Comores I Un manifeste adopté à Moroni par des jeunes de l’Océan indien

Fin de la Coy15 Comores I Un manifeste adopté à Moroni par des jeunes de l’Océan indien

Nouvelle rencontre apres rupture Site rencontres pour vacances | - Power rangers rencontre   Premier message de contact sur un site de rencontre

image article une
Les jeunes de la région demandent des engagements forts de la part des décideurs politiques de la zone en faveur des programmes de lutte contre les changements climatiques. Les délégués ont eu à présenter le premier draft dressé après les échanges et débats de cette conférence des jeunes.

 

Un manifeste a été adopté hier à Moroni par des jeunes de l’Océan indien réunis à Moroni pour la Coy 15 Comores qui a baissé les rideaux après trois jours de débats, d’échanges et de partage d’expérience en matière de politiques de lutte contre les changement climatique.
En prélude à la conférence mondiale de la jeunesse sur le climat (Coy15) qui se tiendra dans le pays hôte de la Cop25, à déterminer après le désistement du Chili, la Coy15 Comores a permis aux participants de mesurer les défis immenses à relever pour protéger la nature contre les effets dévastateurs dus aux dérèglements du climat. L’événement a duré trois jours. Les jeunes de l’Océan indienne ont renouvelé leurs engagements au profit de la protection de l’environnement et la lutte contre les changements climatiques.

Capitalisation des Ă©changes

Durant la cérémonie de fermeture de ce grand rendez-vous régional, les délégués ont eu à présenter le premier draft dressé après les échanges et débats de cette conférence des jeunes. Ils ont rappelé les objectifs des organisateurs de la Coy15 tout en exposant son déroulement et les conclusions. Ces jeunes ont également insisté sur «les handicaps» qui bloquent les jeunes à mieux s’impliquer davantage dans la lutte contre le changement climatique. «Comment concilier développement et changement climatique ?», telle a été une des problématiques soulevées tout au long de ces trois jours d’échanges.


Dans son intervention à l’occasion de la cérémonie de fermeture, Ali Mouigni Ahmed, un des principaux organisateurs de cette conférence des jeunes, a montré que la Coy15 Comores avait réuni plusieurs générations et une assez grande diversité de profils, des institutions, entreprises et organisations de la société civile. «A l’issue de la conférence, un manifeste des jeunes est produit et pris en compte par les gouvernements dans leurs prises d’engagement lors de la Cop25. Le leadership de la jeunesse comorienne et de l’Océan indien sur le climat est réaffirmé», s’est-il exprimé.
Selon Ali Mouigni Ahmed, les échanges sont capitalisés pour appuyer un plaidoyer formulé auprès des autorités, des partenaires techniques et financiers lesquels vont faciliter la mise en place des solutions locales dégagées par les jeunes. «Un représentant de la jeunesse comorienne est intégré au sein de la délégation nationale des négociateurs pour participer à la Cop25», a-t-il annoncé.

Nazir Nazi

Commentaires