logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

Comité de normalisation de la Ffc I La Fifa impose la révision de tous les textes de la fédération

Comité de normalisation de la Ffc I La Fifa impose la révision de tous les textes de la fédération

Rencontre avec jack black Meilleur site de rencontre completement gratuit | - Bon site rencontre ado   Telecharger quand chuck rencontre larry

image article une
Le comité «doit également organiser et superviser les prochaines élections du comité exécutif de la Ffc sur la bases des nouveaux statuts et codes électoraux».

 

Le Comité de normalisation (Cn) de la Ffc a été nommé mardi. Cinq personnes sont chargées de diriger l’organe sous la présidence de Kanizat Ibrahim. Une mission d’un an qui doit expirer le 30 septembre 2020. Il va assurer, durant cette période, les affaires courantes. La Fédération internationale de football (Fifa) à l’origine de cette décision a défini les taches qui seront les siennes.

Principale mission : réviser tous les textes de la Fédérations et de ses ligues régionales. Le comité «doit également organiser et superviser les prochaines élections du comité exécutif de la Ffc sur la base des nouveaux statuts et codes électoraux», a rappelé le manager des services de gouvernance de la Fifa, Sarah Solémalé. Ces membres du comité ont pris du service à la Ffc, hier mercredi.

La présidente du comité, Kanizat Ibrahim, s’est félicitée pour «l’honneur qui m’a été faite de servir le football comorien. C’est vrai que je ne suis pas à la base quelqu’un du milieu sportif, mais je comprends que la Fifa avait besoin d’un œil extérieur pour remplir ses missions». Pour cette spécialiste en communication, le comité pourra mener à bien sa mission «surtout si l’on parvient à installer un bon dialogue entre nous. Ce qui est intéressant, c’est le fait que nous sommes conscients que notre mission doit être menée en peu de temps».

Le directeur de Management et développement Afrique de la Fifa, Véron Mosengo-Omba, estime que si la fédération «a pu être sauvée, c’est grâce» au ministre comorien des Sports. «Je le remercie pour la peine qu’il se donne pour le développement et la stabilité du football local», a-t-il dit. Quant au ministre des Sports, Nourdine Ben Ahmad Abdallah, il a remercié les efforts de la mission de la Fifa et du bureau du conseil de la Fifa pour «avoir essayé de mettre de l’ordre au sein de notre fédération de football».

Le comité est formé de Kanizat Ibrahim, de l’avocat au barreau de Moroni, Soulaimane Soudjaye, le secrétaire général de l’Union des Chambre de commerce et industriel des Comores, Fakriddine Youssouf Abdoulhalik, l’ancien président du tribunal de Mwali, Adfaon Hamada Bacar, et l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille et ancien international malgache, Hamada Jambay. Ces personnes qui dans leur écrasante majorité ne viennent pas du monde sportif, ont été choisies par la Fifa et la Caf, selon Véron Mosengo-Omba, sur la base de leur curriculum vitae et suite à un entretien.

 

 

Commentaires