logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

Mohamed Saïd Fazul : «Je suis le gouverneur de tous les Mohéliens»

Mohamed Saïd Fazul : «Je suis le gouverneur de tous les Mohéliens»

Prostituée louvain Prostitué a domicile liege | -

image article une
Le gouverneur sortant, provisoirement réélu, a appelé à l’unité car, selon lui, rien ne peut se faire sans le rassemblement, reprenant la célèbre citation, «il faut de tout pour faire un monde». «Que chacun apporte sa contribution pour bâtir notre île», devait-il lancé, saluant au passage «la preuve de la maturité politique et patriotique de l’ensemble des habitants depuis le début ce processus jusqu’à son terme».

 

C’est à l’hôtel Auberge Les Abouts que le gouverneur provisoirement élu avait pris rendez vous avec la presse pour sa première déclaration solennelle, moins de 24h après sa réélection haut la main à la magistrature de l’île. «Hier {dimanche, ndlr}, le 21 avril, c’est Mwali qui a gagné mais pas moi en tant que tel», dixit Mohamed Fazul devant la presse, adressant ses remerciements à son électorat en lui rassurant d’être «le gouverneur de tous les mohéliens sans distinction».


Le gouverneur sortant, provisoirement réélu, a appelé à l’unité car, selon lui, rien ne peut se faire sans le rassemblement, reprenant la célèbre citation, «il faut de tout pour faire un monde». «Que chacun apporte sa contribution pour bâtir notre île», devait-il lancé, saluant au passage «la preuve de la maturité politique et patriotique de l’ensemble des habitants depuis le début ce processus jusqu’à son terme». Remerciant au passage son équipe de campagne pour son «professionnalisme», il n’a pas omis de rendre un vibrant hommage au chef de l’Etat, Azali Assoumani, pour son apport et son soutien sans équivoque. «Cette victoire témoigne une énième fois le rattachement des Mohéliens au projet sociétal du président Azali et je réaffirme ma volonté absolu, total et irrévocable de travailler de concert avec le chef de l’Etat». Si son élection est acquise, le gouverneur rappelle que «l’on a gagné une bataille mais la guerre est loin d’être gagnée car il faut la participation de tous». Le gouverneur Fazul a eu une pensée très particulière pour l’ensemble des acteurs du processus électoral, à savoir le ministère de l’Intérieur, la Ceni, la Ceii de Mwali, et les Ceci.


Yac

Commentaires